LES TRAITEMENTS CLASSIQUES:

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 20 Mars 2018 (VIDAL)
  • Acétate de glatiramère
  • Interférons
  • Peginterférons

 

Les traitements immunosuppresseurs:

  • Fingolimod

  • Mitoxantrone

  • Natalizumab

D’autres médicaments immunosuppresseurs autorisés pour traiter certaines maladies auto-immunes sont utilisés dans le cadre de la sclérose en plaques sous la responsabilité du neurologue. Il s’agit notamment du cyclophosphamide et de l’azathioprine.

 

De nouveaux traitements sont disponibles depuis 2014, en alternative aux traitements plus anciens.

  • Diméthyl fumarate

  • Tériflunomide

 La prescription de ces médicaments est réservée aux neurologues!

 

Nous avons souhaité identifier les différents traitements susceptibles d’être proposés dans d’autres pays. Nos recherches nous ont mené à d’autres procédures de traitement dont notamment:

LA TRANSPLANTATION DE CELLULES SOUCHES

Nous avons effectué de nombreuses recherches documentaires et échangé avec des praticiens y recevant, voici sur la base de nos connaissances synthétisés 

LES DIFFÉRENTES ÉTAPES:

Il ne s’agit pas ici d’un médicament mais d’une procédure. Cette procédure a pour but d’aboutir un reset du système immunitaire. Il y a 5  grandes étapes dans ce traitement :

  1. Récolte de cellules souches hématopoïétiques du patient

  2. Chimiothérapie intense est effectuée pour détruire l’ensemble du système immunitaire

  3. Réintroduction des cellules souches hématopoïétiques au patient

  4. Rééducation

  5. Récupération

Ce traitement a donc pour effet de détruire et recréer un système immunitaire tout neuf qui ne s’attaque plus au corps du malade.

Les cellules souches peuvent travailler sur une nouvelle toile ! L’objectif étant d’éradiquer la SEP!

The Cure for Multiple Sclerosis

themscure.blogspot.be

Detail of my adventure with the only cure for Multiple Sclerosis. Hematopoietic Stem Cell Transplantation (HSCT).

Les questions le plus fréquemment posées

Ce traitement est-il dangereux ?

Avant tout, il s’agit d’un traitement médical réalisé exclusivement par des médecins et sous leur contrôle.

Dès qu’il y a un traitement il y a des risques. Certains des risques sont connus en raison de la chimiothérapie faite avant la transplantation (perte de cheveux, appétit, nausée, fragilité aux microbes et virus, stérilité,…) et sont généralement maîtrisés. Si au départ vous êtes en bonne santé (un maximum de tests doivent être faits avant de commencer) et que vous respectiez bien les consignes des médecins, alors vous bénéficierez des meilleures conditions, mais il existe comme pour tout traitement des risques et des aléas.Ce traitement est d’ailleurs mis en oeuvre au bénéfices des patients leucémiques depuis des dizaines d’années. Si les consignes de prudence sont respectées! Restez en contact quotidien avec les différents groupes Facebook où les malades racontent leurs expériences. En dehors de quelques infections, grippes et autres petites maladies un peu plus difficiles à gérer (car système immunitaire un peu plus faible), les personnes en ayant bénéficié n’ont rien relaté de grave  !

Le traitement stoppe la maladie pendant combien de temps ?

Les études cliniques ont un recul de plus ou moins 5 ans. La majorité des patients traités et qui nous ont transmis leur vécu réagissent bien au traitement et la maladie serait toujours en rémission après 5 ans. Sur les groupes Facebook, il y a quelques patients qui ont été traités il y a plus longtemps. Le plus ancien qui donne des nouvelles a été traité il y a 14 ans et selon ses propres affirmations irait toujours très bien!

Click to download Information book HSCT AID -TI (Dr.Fedorenko)